Nella Stampa !

Rapporti, estratti di articoli: hanno testato l’esperienza di AviaSim & Fighters Academy per te

Simulatori di combattenti

TLM Lyon – 08/10/2014

20 minuti – 06/10/2014: “Pazientemente l’istruttore mi spiega quali pulsanti attivare e come spingere la maniglia dell’aereo, in realtà molto più sensibile di un pomello del cambio: un colpo improvviso ed è l’incidente assicurato. Inutile dire che non ho nemmeno visto dove era il pulsante per espellermi! Eccoci di nuovo per un secondo tentativo, questa volta l’istruttore prende i comandi prima di farmi volare di nuovo. ° schermo che rappresenta il cielo.Un ambiente molto realistico. “Attenzione Mademoiselle, dovrebbe raddrizzare le ali,” grida l’istruttore. ”

MétroNews – 03/10/2014: “Seduti in una cabina di guida dell’F-16 e di fronte a uno schermo di 180 gradi, i dilettanti di sensazioni si trovano immersi a 800 km / h in un ambiente di realismo urlante. di adattamento e il consiglio dell’istruttore non è troppo, quindi devi essere abbastanza concentrato per evitare incidenti e goderti loop, barili e battaglie nel cielo. “

LyonMag.com – 04/10/2014: volare un jet da combattimento è ora alla portata di tutti. Almeno in un simulatore … La Fighters Academy ha appena aperto le sue porte a Pixel Pole Villeurbanne. Per la prima volta in Europa, questo simulatore propone di prendere il controllo di un F-16, un jet da combattimento usato dall’esercito statunitense. L’azienda propone di imbarcarsi in una cabina di guida replica di F-16 di fronte a uno schermo a 180 gradi. Non c’è bisogno di conoscenza o di condizioni fisiche speciali, abbiamo solo più di 14 anni per far volare questo aereo lanciato a oltre 800 km / h.
Una sessione dura mezz’ora e costa 59 €.

Le Progrès – 04/10/2014: Prendi il controllo di una F16, ora è possibile … senza lasciare il pavimento delle mucche. Fighters Academy ha appena inaugurato due simulatori a Villeurbanne. Un primo in Europa! Gli appassionati di Top Gun iniziano indossando una tuta da pilota prima di salire nella cabina di pilotaggio. Questa è una replica esatta degli aerei da combattimento americani.

Elicottero simulatore

AviaSim La paura dei corsi di volo

CommeUnCamion.com (23/01/2017) : Ho testato AviaSim Avia Airplane Training

«”Entrare in un simulatore che assomiglia ad una cabina di pilotaggio in ogni modo aiuta a demistificare ciò che accade sulla parte anteriore di un aereo. A volte, ero sorpreso di pensare che non fosse così complicato pilotare un aereo. Essere un giocatore in fase di decollo e atterraggio mi ha permesso di avere una spiegazione dietro ogni rumore che si sente di solito. Come il suono di un lembo che si ritrae perché l’aereo ha raggiunto un’altitudine sufficiente a ridurne la velocità. Sono davvero uscito da questo stage convinto che avesse un effetto benefico. Una terapia che ho continuato a scrivere questo articolo che mi ha portato ad approfondire le mie conoscenze. Per la prima volta da molto tempo volevo dire: “Dove andiamo alle prossime vacanze? “. Amici fobici, quindi consiglio vivamente questa esperienza. Soprattutto perché non è così costoso: contare € 349 su AviaSim. ”

Leggi l’articolo di CommeUnCamion.com.

 

Nice Matin (07 avril 2015) : ho testato per voi i corsi aeronautici antistress AviaSim

Paura delle sessioni di volo

France 3 Normandie (23/06/2017) :Vola su un aereo di linea … Senza lasciare la terraferma!

Ouest France (08/06/2017) : Con questo simulatore, il pilota sei tu!

Mirabelle TV (24/11/2016) : Prendi il controllo di un aereo di linea a Metz!

20Minutes Nice (06 novembre 2014) : « Au programme de notre nocturne, un tour sur la baie des Anges. L’aéroport de Nice fait partie des 24000 destinations enregistrées dans le système. Au dessus de la Prom’, on reconnait le Negresco et le cap de Nice, sur les images affichées tout autour de nous par des vidéo-projecteurs. Après quelques minutes à tenter de « garder l’assiette », le TCAS s’enclenche. « Un autre avion se présente devant nous », informe Andreas. Le dispositif évite le drame en nous invitant à gagner de l’altitude. Le vol se poursuit au dessus d’une Méditerranée éclairée par la lune. Paisible… Jusqu’à une nouvelle alerte. Le moteur droit est en feu ! La check-list s’affiche. Nous coupons la turbine, enclenchons les extincteurs et remettons immédiatement le cap sur le tarmac. »

Les Echos (14 novembre 2014) : « Remarquez les personnes montant dans un avion, une sur deux regarde à l’intérieur du cockpit. » C’est ce public passionné ou curieux, mais aussi les passagers ayant une vraie appréhension que l’entreprise veut toucher. »

Sud Ouest (14 octobre 2014) : « Un écran 180 degrés fait défiler le paysage. Tous les voyants et les manettes sont réels. La société AviaSim a ouvert il y a deux jours ses locaux à Bordeaux. Ce simulateur s’adresse à divers publics. Bien sûr les particuliers qui veulent s’offrir les sensations d’un vol. Aux entreprises dans le cadre de stages pour leurs employés. Aux personnes qui appréhendent de monter en avion et apprennent à maîtriser leur stress à côté d’un vrai pilote qualifié sur l’appareil. »

20Minutes Bordeaux (14 octobre 2014) : « Sensations garanties. La météo n’est pas clémente, le temps est très nuageux… diffcile d’y voir quelque chose. L’aéroport n’est plus très loin. Sur l’image, on le distingue enfin plus nettement. L’avion pique du nez. Le pilote intervient. Le simulateur bouge. La piste 10 est toute proche. Les roues touchent le sol. L’angoisse de rater la manoeuvre s’est envolée. Mission accomplie. »

Lyon Plus (21 Septembre 2012) : « AviaSim vous propose une expérience totalement inédite. Prendre les commandes d’un appareil, réplique exacte d’une avion de ligne européen. Pour ce faire, un briefing permettra de découvrir le cockpit. Ensuite, aux côtés d’un instructeur, vous prendrez les commandes du simulateur. Main droite sur les manettes des gaz et l’autre sur les commandes, vous prendrez votre envol. »

Plus d’articles et reportages sur TF1, FR3, Le Petit Paumé, Actu2Geek, Le Journal des Entreprises, LyonCityCrunch, ActionCo, Masculin.com, Info-Economique

Le Progrès (11 Octobre 2012) : « Le point fort du concept, c’est bien évidemment la pédagogie. Vingt minutes de briefing au cours desquelles l’instructeur explique le fonctionnement du tableau de bord (absolument identique à celui d’un avion européen) et choisit le vol qui sera réalisé. Quarante aéroports sont systématiquement proposés, mais les 24 000 aéroports pouvant accueillir un avion de ligne sont en mémoire. […] L’environnement est ultra-réaliste. Point très positif: l’absence de vérin qui évite le mal de coeur et permet donc de profiter pleinement de l’expérience »

Métronews (26 Octobre 2012) : « La réalité des images d’aéroports et les décors sont tellement réalistes que j’ai l’impression d’y être. Stress compris. Une fois en vol, tel un vrai pilote, je peux admirer terre et mer. […] En bref, cet engin, destiné aussi aux professionnels, propose une sensation unique et permet à tous les curieux d’aviation de découvrir l’envers du décor. […] Même les enfants peuvent en profiter, à partir de l’âge de 12 ans. »

Lyon City Crunch (15 Octobre 2012) : « L’intégralité d’un cockpit a été reconstitué pour offrir un réalisme maximum. Un gentil instructeur (un vrai, qualifié, avec des diplômes et tout et tout) vous apprend à manœuvrer l’imposant engin. Vous pouvez choisir un grand nombre d’aéroports ainsi que la durée du vol. L’expérience est vraiment plaisante (avoir l’impression de diriger un de avions les plus puissants du monde) et éprouvante (il faut une sacré concentration et un bon doigté pour réussir à poser son avion). »

Le Petit Paumé (19 Octobre 2012) : « Premières sensations ? « Mon dieu, c’est quoi tous ces boutons ? Il y en a mille ! ». Pas de soucis, le co-pilote est là pour tout nous expliquer. L’immersion est déjà totale alors que nous n’avons pas encore commencé à décoller. Hop, c’est parti pour le décollage… Je tire doucement le manche, je redresse, je me stabilise et j’écoute attentivement les conseils de mon instructeur. La sensation de vol est garantie, on se croirait en plein ciel dans un vrai avion mais avec les passagers en moins (ce n’est pas plus mal vu mon niveau). Soudain, l’orage fait son apparition à l’horizon. Panique à bord, il va falloir changer ses plans de vol ! Je continue doucement ma traversée quand tout d’un coup une panne moteur arrive… Là encore, il faudra jouer serrer ! Je me stabilise et pars enfin à destination de Hong-Kong pour un atterrissage sur l’une des pistes les plus techniques. Vous l’aurez compris, la simulation de vol, c’est désormais possible et c’est unique à Lyon ! N’hésitez plus ! »

For any press request, please contact

Paul Montserret
Email : presse@aviasim.fr
Phone : +334 37 66 07 19

AviaSim