Le premier vol du Beluga XL

Sorti du hall peinture le jeudi 28 juin à Toulouse, le Beluga XL attire l’œil

Airbus a pensé ce nouvel avion-cargo pour remplacer son prédécesseur, le Béluga. Ils ont réalisé sa construction sur les bases d’un A330 et choisi son nom dû à sa ressemblance avec le dauphin. Cet appareil permet de transporter des pièces d’avions jusqu’aux usines d’assemblages à Toulouse. Plus large que son prédécesseur, il permettra également de transporter une paire de voilure d’A350, d’un seul coup.

Présenté récemment, les employés d’Airbus ont très bien choisi sa livrée puisqu’on y aperçoit un œil enjoué et un sourire coin ! Ils avaient suggéré 6 livrées différentes mais c’est celle-ci qu’ils ont choisi à 40%.

Le premier des 5 exemplaires va donc effectuer ses derniers essais moteurs dans une zone aux abords des pistes de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Les réacteurs Rolls-Royce vont être démarrés afin de s’assurer de leur bon fonctionnement. S’en suivront les traditionnels essais de roulage sur piste à basse puis haute vitesse.

Quant à la date du premier vol tant attendu, elle serait pour l’heure toujours le 17 juillet.

Si tout se passe bien, le Béluga XL effectuera son premier vol inaugural le 17 juillet dans la matinée. Le départ se ferait donc normalement à partir de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Le petit nouveau d’Airbus effectuera une boucle. Suivra 10 mois de tests en vol pendant au moins 1 000 heures, nécessaires pour la certification et une entrée en service dès 2019.

Le Beluga XL lors de son premier roll-on à Toulouse en janvier / © P. Masclet / Airbus

L’appareil avait effectué son premier roulage en janvier

5 exemplaires du Béluga XL seront construits. Le premier d’entre a déjà subi des tests au sol, on peut voir sur la vidéo que la voilure est soumise à des vibrations afin de tester sa résistance.

 

Même si cet appareil n’a pas de but commercial ou n’est pas destiné au grand public, il s’impose tout de même comme un symbole. Il est aussi très rentable puisqu’il permet de gagner du temps dans le transport de pièces d’avions entre chaque usine.

Finalement, il est aussi la preuve de la haute technicité d’Airbus et de ses programmes. On ne peut pas passer à côté de son esthétique.

Après le Béluga, les Toulousains verront donc maintenant son grand frère, le Béluga XL, voler au-dessus de leur tête.

Caractéristiques techniques

VersionAirbus Beluga XL
Équipage2 Pilotes
Longueur63,10 m
Envergure60,30 m
Hauteur18,90 m
Largeur du fuselage8,80 m
Largeur de la cabine4 m
Superficie des ailes361,60 m2
Masse à vide125 000 kg
Masse maximale au décollage227 000 kg
Masse maximale à l’atterrissage187 000 kg
Charge max. au décollage53 000 kg
Autonomie4 074 km avec 53 tonnes
Réacteurs2 x Rolls-Royce Trent 700
Poussée32 250 kg

 

Partager ce billet