Aujourd’hui nous vous donnons les liens des meilleurs sites pour bien préparer votre voyage !

 

Trouver la destination

Google Flights et Wanderfly sont des sites qui donnent des idées de voyage selon vos envies et votre budget. Vous pouvez choisir plusieurs caractéristiques pour affiner les résultats. Par exemple, votre lieu de départ, le coût maximum du voyage, la date ainsi que la durée du séjour. Et vous pourrez également sélectionner le(s) thème(s) qui vous attire le plus, entre sportif, nature, romantique…

 

 

Organiser le voyage

Vous ne pouvez pas passer à côté de l’incontournable TripAdvisor pour trouver les meilleures visites, excursions et restaurants de votre lieu de vacances.

Avec Tripomatic vous pourrez obtenir un planning de vos journées en choisissant les endroits que vous souhaitez visiter en fonction de la destination donnée. Le site calcule vos itinéraires, vous donne le choix du mode de déplacement et chronomètre ainsi votre temps de voyage. Le site vous offre un descriptif des lieux à visiter. Il répertorie également les meilleurs hôtels et autres moyens d’hébergement de la région.

Si vous partez à plusieurs, Kukunu est LE site fait pour vous ! C’est une sorte de réseau social interne qui vous permet d’organiser au mieux des vacances en groupe.

 

Trouver un hébergement

Pour trouver votre hébergement vous avez beaucoup de choix ! Si vous ne jurez que par les hôtels, rendez-vous sur Booking. Au contraire si vous aimez les rencontres et le partage avec les populations locales, tentez le Couchsurfing ou les auberges de jeunesses avec Hostelworld. Pour un mix des deux, prenez un Airbnb.

Allez lire notre article sur comment trouver un logement gratuit pour ses vacances !

 

 

Acheter un billet d’avion 

Maintenant que vous avez réservé vos vacances, il faut acheter votre billet d’avion ! Consultez les comparateurs de vol tels que Skyscanner, Opodo, Liligo ou encore Kayak, pour trouver le vol le moins cher.

 

Se préparer à partir 

Il vous reste encore quelques étapes avant de pouvoir partir, rendez-vous sur Diplomatie.gouv.fr pour vérifier quels sont les papiers à fournir pour obtenir le visa dans votre pays d’accueil, ainsi que les éventuels vaccins à faire. Pour assurer votre voyage, nous vous conseillons Chapka ou AVI qui sont les assurances préférées des voyageurs.

 

 

Se déplacer en dehors de l’avion

Si vous avez peur de prendre l’avion, ce n’est pas une fatalité. D’ailleurs, notre société AviaSim propose des stages contre la peur en avion pour vous permettre de voyager autant que vous le voulez sans ne jamais plus avoir peur ! Cependant, si vous n’avez pas le budget ou tout simplement pas l’envie, d’autres moyens de transport sont envisageables ! Vous pouvez voyager en bus, avec des compagnies telles que Eurolines, Flixbus ou Ouibus. Le train peut être une de vos options, vous pourrez voyager avec la SNCF bien évidemment, mais aussi Thalys, Eurostar, Renfe… Lorsque vous avez besoin de traverser les mers et les océans, le ferry est une solution et pour comparer les tarifs, rendez-vous sur Direct Ferries. Il y a également les locations de voitures (allez checker les comparateurs de prix tel que Carigami) et le covoiturage avec le célèbre Blablacar.

 

 

Vous êtes maintenant aptes à préparer un super voyage ! Alors pour vous aider à vous lancer, allez lire notre article sur les meilleures destinations de voyage en 2018 !


On a tous déjà craqué sur une personne en avion, mais peut-être n’avions nous pas toutes les clés pour la séduire. Aujourd’hui nous avons réuni tous les trucs et astuces pour que vous ayez toutes les chances de votre côté !

Draguer en avion : la distance avec et contre vous

Attention à ne pas confondre drague et dérangement. Ce n’est pas parce que vous êtes assis que vous devez absolument lui parler non-stop. La drague en avion est délicate et il faut savoir prendre des pincettes. D’ailleurs, avant même de monter dans l’avion, si une personne vous plaît, pensez à regarder qu’elle ne soit pas accompagnée par quelqu’un ou qu’elle ait des enfants.

Bien choisir son siège

Une fois dans l’avion, il est possible de faire en sorte d’obtenir le siège à côté d’elle. Deux possibilités, soit vous jouez carte sur table en expliquant que cette personne vous plait, soit que vous préférez être plus près des toilettes soit que vous préférez le hublot par exemple.

Si vous n’arrivez pas à vous asseoir à côté, il faudra l’aborder à un moment où elle se déplace dans l’avion !

Attention, toutefois : le fait d’aborder quelqu’un dans un lieu clos vous oblige à une grande délicatesse. Ne lui donnez pas l’impression de la « coincer », vous pouvez vite passer pour un lourd.

Profiter de l’heure du déjeuner ou dîner

Pour briser la glace en avion, rien de mieux que l’heure du déjeuner, ou de ce qui s’en rapproche. Les gens détestent manger seuls et sont souvent moins fermés à la discussion lors d’un repas.

Ne pas trop en faire

Vous avez sûrement plusieurs heures pour apprendre à connaître votre voisin ou voisine, alors ne parlez pas sans vous arrêter, ne vous précipitez pas. Faites des pauses et si la personne désire vraiment engager la conversation, elle le fera d’elle-même, sinon, passez à autre chose.

Les différents sujets de conversation possibles

Pour ce qui est des sujets ne conversation, n’allez pas chercher midi à 14h, restez dans le contexte de la rencontre. Où allez-vous ? Professionnel ou vacances ? Donnez-lui des petits conseils si vous connaissez bien la destination. Il faut que tout ceci paraisse naturel !

Prendre soin de soi

Pendant toutes ces heures d’avion la personne assise à côté de vous aura tout le temps d’observer les moindres détails de votre apparence : ongles, peau, cheveux, odeur, vêtements… Donc pensez à soigner votre tenue pour faire bonne impression.

Avoir confiance

N’attendez pas la dernière minute pour montrer votre intérêt. Faites confiance à votre instinct, si vous sentez que le courant est bien passé, il sera tout naturel de demander à vous revoir !

Assumez et projetez un prétexte pour vous revoir au moins 30 minutes avant la fin du voyage. Vous verrez bien ainsi, au moment de récupérer les bagages, si elle se tient à côté de vous ou si elle s’éloigne à l’autre bout de l’aéroport.

Quelques applications pour vous sauver la vie…

Virgin

Homme d’affaires et fondateur de cette application, Monsieur Richard Branson possède une compagnie aérienne. Le businessman a décidé d’aider ses voyageurs en proposant une application permettant de séduire une personne à bord même de l’avion.

Il permet d’offrir un verre à la voyageuse ou au voyageur de son choix. La commande est très discrète et passe par l’écran situé en face de votre siège. Une hôtesse va ensuite servir le verre au siège que vous lui aurez indiqué. Elle peut aussi glisser un mot venant de la part de l’expéditeur.

Ensuite, la messagerie instantanée disponible sur ce même écran permet au destinataire, s’il le souhaite de répondre positivement ou non au cadeau du passager. À vous ensuite de gérer la conversation comme vous le souhaitez…

Airdates

La nouvelle application de rencontre, pour draguer en l’air. L’application est spécialement conçue pour être utilisée dans l’avion puisqu’elle s’utilise en « mode avion », uniquement en wifi et Bluetooth.

Attention cependant car passer d’une heure à 24 dans un espace fermé peut être anxiogène, surtout en la présence potentielle d’une personne qui cherche à tout prix à vous séduire.

Réfléchissez donc avant de télécharger et d’utiliser cette application.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon une étude Skyscanner, 75 % des hôtesses de l’air et stewards auraient déjà reçu une proposition pour un rendez-vous galant. 

Et si rien de tout ça ne fonctionne, vous pouvez alors prétendre d’être pilote ! 

Comme on dit : « Le prestige de l’uniforme » ! Le mensonge ne durera sûrement pas très longtemps, mais au moins on se rappellera longtemps de votre tentative foireuse d’approche.

Alors bon vol à tous !

Et pour mettre encore plus de chance de votre côté, allez jeter un œil à notre article sur les 5 looks tendances à adopter en avion !


En moyenne, un tour du monde d’un an revient à 14 500 €, comment financer son voyage tout en se faisant plaisir ? Voici tous les trucs et astuces !

  1. Économiser

Pour les plus courageux qui ont réussi à trouver un petit boulot à côté des études, gardez vos économies. C’est largement possible d’économiser, en faisant attention et en essayant de ne pas céder à la tentation tous les jours. Limitez vos sorties, prenez une collocation et profitez des promos pour refaire votre garde-robe.

  1. Créer une cagnotte en ligne

Il existe de nombreux sites de crowdfunding tels que kisskissbankbank.com ou ulule.com par exemple. Ils proposent généralement des contreparties symboliques en échange de ces dons. Plusieurs projets de tour du monde ont déjà été financés de cette façon.

  1. Continuer à travailler

Pour ne pas voir vos fonds fondre comme neige au soleil. Le meilleur conseil est de continuer à travailler pendant votre voyage. Le mieux est d’avoir de l’expérience dans votre domaine de prédilection avant le départ. Travailler pendant le voyage vous permettra de ne pas angoisser par la perte d’argent.

  1. Le Permis Vacances Travail (PVT)

Certains pays ont signé un accord avec la France permettant aux jeunes de voyager en étant autorisés à travailler pendant une durée d’un an maximum : l’Argentine, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, le Japon, la Nouvelle-Zélande et Singapour.

Conditions :

Avoir entre 18 et 30 ans (sauf au Canada, 35 ans et Singapour, 25 ans)

  1. Le Wwoofing

Le WWOOF (World-Wide Opportunities on Organic Farms) est un réseau mondial de fermes bio. Il ne permet donc pas de gagner d’argent mais d’économiser les frais de logement et de nourriture pendant un moment en s’intégrant à la vie du pays.

  1. Travailler dans des auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse ont souvent besoin d’aide pour le ménage ou l’accueil. Vous pourriez avoir une chambre en échange de vos services.

  1. Louer son logement

Si vous êtes propriétaires, louer votre logement peut vous procurer une source de revenus pendant votre voyage.

  1. Réductions commerciales 

Rien ne vous empêche de demander une réduction sur le volume d’achat de votre matériel. L’intérêt est double car ils assurent une vente conséquente leur permettant de consentir une remise et vous, vous économisez.

  1. Les bourses de voyage

Une bourse de voyage provient souvent soit d’un organisme d’état ou de région, soit d’associations à but non lucratif, ou du domaine du privé. Les bourses de voyage sont des soutiens financiers accordés à des voyageurs porteurs de projets.

Ces bourses sont très difficiles d’accès. La concurrence est rude entre des milliers de personnes qui souhaitent la même chose que vous. Il est donc indispensable que vous ayez un réel projet, et une bonne structure pour convaincre.

  • L’idée

Il vous faut une idée la plus originale, et qui se différencie le plus de ce que proposeront les autres étudiants. Le projet peut être culturel, documentaire, sportif, scientifique, humanitaire le but étant de découvrir et de récupérer des informations sur une culture.

Il faut que vous ayez les compétences pour réaliser votre projet, que vous ayez de l’expérience dans ce domaine. Essayez donc au maximum d’ajouter des projet que vous avez préalablement réalisé afin de convaincre et de rassurer le jury.

  • L’itinéraire

Il vous faudra aussi énumérer les types de transport que vous comptez utiliser. Ainsi que les différents logements dans lesquels vous comptez habiter durant votre périple.

  • Le matériel et les équipements nécessaires

Faites un inventaire du matériel que vous avez déjà et du matériel dont vous avez besoin. D’autant plus que certaines marques préfèrent fournir du matériel plutôt que du numéraire.

  • Le budget

Il vous faudra ensuite effectuer un budget prévisionnel pour l’ensemble du projet. Moins le budget sera élevé, plus votre dossier aura des chances d’être validé bien sûr. Il faudra faire une évaluation globale par catégorie de ce que vous coûtera le périple.

  • Les formalités administratives

Il vous faudra également un passeport valise, un visa, vos dossiers. Les contacts dans les ambassades vous seront aussi très utiles pour mener à bien le projet.

  • Promotion

Et enfin, une partie très importante, réaliser un projet de communication pour expliquer comment vous comptez promouvoir votre projet. Par quels médias (traditionnels et/ou modernes), quelles expositions, projections, salons etc.

Voici quelques exemples d’organisme auxquels vous pouvez postuler pour une bourse de voyage par ordre de date limite d’acceptation des dossiers :

Zellidja

Dotation : 900€

Entre 16 et 30 ans

Site web : www.zellidja.com

Bourses expé

Dotations : jusqu’à 20000€ répartis sur 5 projets

À partir de 18 ans

Site web : www.bourses-expe.com

Paris Jeunes Aventure de la Mairie de Paris

Dotation : 760 à 7600€

Réservée aux jeunes parisiens de 16 à 30 ans

Site web : www.jeunes.paris.fr

Bourse instinct du voyageur – Wimdu

Dotation : 1000€

À partir de 18 ans

Site web : www.instinct-voyageur.fr

Association La tente

À partir de 18 ans

Dotations : de 500 à 1500€

Site web : www.la-tente-aventure.org

La guilde

Dotations : 1500 à 4000€

À partir de 18 ans

Limite d’inscription : –

Site web : www.la-guilde.org

  1. Prendre un crédit

Et enfin, si rien de tout ça ne fonctionne, vous pouvez toujours essayez de prendre un crédit pour financer votre voyage. Mais espérons que cette solution ne se présentera à vous qu’en dernier recours !

Bon voyage !


Il existe dans le monde un jet privé d’une valeur inestimable tant il est luxueux. Il est unique tant par sa technologie que par son design. Voici ici ce qui le compose.

Ce Boeing 787, façon jet privé, est unique au monde.

C’est au Dubai Airshow qu’on a présenté cet avion, il appartient à la compagnie Deer Jet. Son salon de 230m² peut accueillir 16 personnes et contient 18 sièges / lits.

Deer Jet est une compagnie comprenant une grande variété de jets d’affaires pour satisfaire des clients au gros portefeuille.

En septembre 2016, Deer Jet a donc repris la gestion du premier 787 Dream Jet au monde. Il s’ajoute ainsi à l’exceptionnelle flotte de Deer Jet basée à Hong Kong.

C’est l’architecte d’intérieur français Jacques Pierrejean qui a conçu l’intérieur. Il lui a fallu pas moins de deux ans et demi de travail à lui et son équipe pour finir la conception de ce magnifique et unique Jet Privé.

La compagnie a organisé une sélection des meilleurs pilotes et stewards pour pouvoir prendre les commande de cet avion. Avion qui a des normes d’hospitalité 7 étoiles pour offrir les meilleurs services de gestion.

L’avion se compose de fibres de carbone pour être le plus léger et consommer le moins d’huile possible, permettant ainsi des vols plus agréables.

Tout a été fait pour que l’intérieur de l’avion soir aussi silencieux que lorsqu’il est au sol. Tout ceci pour un voyage et un environnement des plus reposant.

Il se dote également d’une technologie de roulement plus douce qui détecte et neutralise les turbulences. Système qui réduit les nuisances des mouvements imprévus.

Pour plus d’hygiène, tout a été réfléchi et la cabine a un système d’élimination des bactéries et de filtrage de la poussière pour un air propre et sain.


Si vous ne le saviez pas, il existe de nombreuses anecdotes et de nombreuses habitudes de l’aviation que l’on ne connait pas si on n’y travaille pas. Voici donc les 12 plus grandes anecdotes…

  1. Il est inutile (ou presque) d’éteindre vos appareils électroniques pendant le vol

Il est en réalité totalement inutile d’éteindre ses appareils électroniques dans l’avion. En effet, dans les avions modernes, les cabines de pilotage et les appareils sont protégées des interférences magnétiques. Pour résumer : rien ne va exploser si votre téléphone reste allumé. Par contre, si tout le monde s’y met cela peut compliquer la communication avec la tour de contrôle. Donc dans le doute, éteignez-le, vous économiserez de la batterie !

  1. Il est strictement interdit au pilote et co-pilote de manger la même chose

Les pilotes ont deux repas différents et ont la stricte interdiction de partager ou de goûter le plat de l’autre, et c’est très sérieux. Tout cela est mis en place afin d’éviter une éventuelle intoxication alimentaire, et si vous brisez la règle, c’est considéré comme une faute grave.

  1. Les hôtesses ne respectent pas toujours les règles 

Plusieurs témoignages d’hôtesses de l’air et Stewart confirment : après avoir demandé aux passagers d’éteindre leurs téléphones, ils envoient un ou deux textos à leurs proches… c’est pas très juste ça !

  1. La raison pour laquelle les lumières s’éteignent lors de l’atterrissage

Lors d’un atterrissage, on baisse le niveau lumineux dans l’avion, c’est tout simplement en cas de problème pour vous préparer à évacuer l’appareil en urgence. En fait, comme vos yeux se seront déjà habitués à l’obscurité, vous verrez mieux les sorties de secours et vous pourrez plus facilement vous repérer une fois à l’extérieur, comme ça on évite les chutes !

  1. Vous vous êtes sûrement déjà pris la foudre plusieurs fois en avion  

Vous ne le saviez surement pas, mais les avions sont régulièrement frappés par la foudre. Mais ne vous inquiétez pas, c’est sans danger, indolore, et comme vous l’aurez remarqué, on ne sent rien ! Pourquoi ? La carlingue fait office de cage de Faraday.

  1. Le pilote est quasi tout-puissant

Une fois que les portes de l’avion sont fermées, le commandant de bord est l’unique boss à bord, son autorité est quasi sans limite. Il peut : arrêter quelqu’un, rédiger des contraventions, prendre les dernières volontés, ou encore rédiger le testament d’un passager mourant.

  1. La porte des toilettes peut s’ouvrir de l’extérieur

Il y a une technique qui permet d’ouvrir la porte depuis l’extérieur. Il faut soulever le petit panonceau « interdit de fumer », puis faire glisser le petit levier, et hop ! Attention, ce sont normalement les hôtesses de l’air ou Steward qui réalisent cette manœuvre dans certains cas exceptionnels.

  1. Vous avez sûrement déjà voyagé avec des organes humains ou des cadavres

Beaucoup de vols domestiques transportent des restes humains, des corps dans des cercueils (rapatriement de corps) ou des organes. Par exemple, si vous voyez une longue boîte avec « Head » (tête) écrit dessus, c’est un cercueil.

  1. Les écouteurs donnés ne sont pas neufs

Eh non ! Les casques que l’on vous donne, ou plutôt que l’on vous prête, ne sont pas neufs. Le personnel les récupèrent à la fin du vol, puis les nettoient, les remballent et les redistribuent. Alors pensez à prendre le vôtre ou à vous nettoyer les oreilles !

  1. La raison de la présence de cendriers dans les avions

Tout simplement parce que si quelqu’un décide malgré tout de briser les règles et de fumer, il vaut bien mieux qu’il jette son mégot dans un cendrier plutôt que dans une poubelle, pour éviter de mettre le feu à l’avion par exemple. Cependant, il recevra une jolie amande à son arrivée sans aucun doute !

  1. Il est possible de savoir si un avion a été détourné depuis le sol

Si quelque chose d’anormal arrive à bord de l’avion, le pilote laisse les volets des ailes levés, afin de transmettre l’information à la tour de contrôle.

  1. Il Existe Un « Mile High Club »

C’est un club dans lequel les participants ont tout bonnement fait des galipettes à bord d’un avion ! Les membres reçoivent même un certificat, rien que ça !



Malgré la modernisation des avions et des compagnies aériennes, on n’arrive malheureusement pas toujours à profiter agréablement du voyage. Pour optimiser la qualité de votre trajet, et maximiser votre sécurité, voici 6 conseils grâce auxquels prendre l’avion ne sera plus une corvée !

Conseil n°1: Eviter la barbe

En effet, la barbe empêche, dans certains cas, la bonne adhésion du masque à oxygène à la peau. C’est une obligation qu’imposent certaines compagnies aériennes à ses pilotes, pas toutes évidemment.

Conseil n°2: S’habiller chaudement

Selon l’ASTM, la température et la pression atmosphérique sont liées. S’il fait trop chaud dans l’avion, cela peut entraîner de l’hypoxie. L’hypoxie est une situation dans laquelle son corps ne reçoit plus assez d’oxygène. C’est pour cela qu’il fait toujours frais.

Donc habillez-vous chaudement, s’il fait frais, c’est pour votre bien !

Conseil n°3: Portez des chaussures fermées

C’est tout simplement par soucis de sécurité, les talons et sandales rendraient l’évacuation trop compliquée. Les talons pourraient trouer les airbags (toboggan) et nuire à l’évacuation du reste des passagers.

Prenez donc des semelles solides pour ne pas vous retrouver pieds nus ou en tongs sur un tarmac chaud ou un sol épineux !

Conseil n°4: Le problème vient de nos papilles, et non de la nourriture

En haute altitude, nos papilles peuvent changer dû au milieu plus sec et à la pression plus faible. C’est la raison pour laquelle on se sent déshydraté, avec une bouche et un nez secs…

Tout ceci a un impact sur votre perception de la nourriture à bord. La nourriture est la même, y compris le vin, c’est votre sens du goût qui est légèrement modifié en vol.

Prenez donc votre mal en patience et attendez d’être au sol pour savourer un bon repas !

Conseil n°5: Choisissez des vêtements larges

Choisir des vêtements larges et également de préférence avec un tissu fin va énormément vous aider à vous endormir plus facilement.

Des vêtement larges peuvent aussi éviter la formation d’une thrombose veineuse profonde. En effet, si vous portez des vêtements moulants, vous augmenterez vos chances de développer des caillots sanguins dus à la pression atmosphérique modifiée.

Conseil n°6: Les sièges les plus confortables sont…

Les sièges à proximité des ailes de l’avion ! Une fois en altitude, l’avion a tendance à se balancer et à s’agiter. Se placer au milieu évitera donc de se sentir baladé… De plus, il fait plus frais à l’avant de l’avion, et plus chaud à l’arrière, la température idéale est donc celle du milieu.

Pour connaître tous les autres secrets d’un voyage en avion, allez jeter un œil à l’article « Les plus grands secrets de l’aviation » !


A l’heure de Netflix, des sites de vidéos à la demande, et du replay, accéder à vos films favoris est devenu plus que facile. Si vous voulez voyager sans pour autant bouger de votre canapé, voici les 10 films qui vous feront voir du pays.

Attention cependant, vous risquez d’avoir le sac à dos qui vous démange après votre visionnage.

1- Into The Wild

Comment ne pas citer ce film mythique, adapté de l’histoire réelle de Christopher McCandless, quand il est question de voyage ?

Jeune étudiant promis à un brillant avenir, Christopher choisit de tout abandonner et de partir à l’aventure. Son histoire nous emmène à travers de multiples paysages américains. En passant par l’Arizona, le Grand Canyon, la Californie, le Dakota ou encore par le Colorado. Son voyage se terminera dans les forêts glacées d’Alaska. Malgré la fin tragique, ce film offre une vision sauvage de l’Amérique, qui donne envie d’enfiler ses baskets et d’aller se perdre dans les bois.

 

2- L’Auberge Espagnole

Ici on ne parle pas paysage (malgré les jolis plans de Barcelone), mais bien du voyage en lui-même. Cedrick Klapish signe ici un film qui va marquer toute une génération. En effet, après la sortie de L’Auberge Espagnole, les inscriptions au programme Erasmus ont doublé. Les péripéties de Xavier, de ses déboires amoureux à ses rencontres. Ce film est un hymne à l’échange et à la découverte.

 

3- Carnet de voyage

L’Amérique du Sud à moto, des paysages à couper le souffle, et le chemin initiatique de la figure de la révolution cubaine Ernesto « Che » Guevara.  Un bonheur visuel, et un road trip version motard.

 

4- Mange, prie, aime

Quand Julia Robert nous dit que pour trouver le bonheur, il faut apprendre à manger en Italie, trouver sa spiritualité en Inde, et aimer à Bali, on veut la croire.

Surtout quand on voit des photos de Bali.

 

5- La vie rêvée de Walter Mitty

Walter rêve sa vie, en se contentant de son quotidien monotone. Mais lorsque les circonstances vont le mettre face à un choix, il va sauter le pas et vivre l’aventure de sa vie. Outre les multiples pays visités (du Groenland à l’Afghanistan en passant par l’Islande), ce film apporte un rythme effréné à l’idée de voyage. La seule chose nécessaire pour se surprendre : sauter dans un avion.

 

6- Lost In Translation

Les rues de la ville de Tokyo, découvertes sous le regard amusé et déconcerté de Bill Murray et Scarlett Johansson. L’acteur morose et l’étudiante esseulée offre une vision du Japon moderne, offrant un décor unique et surprenant.

 

7- À bord du Darjeeling Limited 

Trois frères réalisent un long voyage au nord de l’Inde. Dans ce pays dont ils ignorent tout, ils vont enchaîner les péripéties et les découvertes. Rien ne sert de suivre le plan, puisque le plan n’existe pas. On note que, bien que la ligne de chemin de fer empruntée soit fictive, les paysages filmés du Rajasthan sont bels et bien authentiques.

 

8- Sept ans au Tibet

La longue errance du personnage principal au Tibet nous permet de voir des paysages semblant inexplorés. Bien qu’on ne souhaite pas avoir les mêmes conditions de vie, on aimerait bien aussi pouvoir avoir le même décor. Un classique cinématographique indémodable.

 

9- Out of Africa, Souvenir d’Afrique

Une femme issue de la bourgeoisie danoise qui va peu à peu s’éprendre de son nouvel environnement et de son peuple. Les étendues verdoyantes d’Afrique risquent de vous appeler après avoir vu ce film. On vous aura prévenu.

 

10- The way, La route ensemble

Un Américain entreprend le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, suite à la disparition de son fils. Mêlant spiritualité et montagnes, ce film offre la nature sauvage de l’Europe. Ici encore, on dirait que pour avoir une aventure, il faut marcher un peu (voire beaucoup). Mais un aspect intéressant soulevé par ce film est qu’il n’y a pas d’âge pour commencer.

 

Tous ces films vous ont donné envie de décoller ? Vous ne tenez plus en place et votre billet est déjà pris ?

Pour savoir quelle compagnie propose le meilleur repas pour commencer votre aventure, c’est ici .

Et si 10 films, ce n’est pas suffisant pour satisfaire votre curiosité cinématographique, ne vous inquiétez pas, il en existe encore beaucoup.