Tout savoir pour financer son voyage

En moyenne, un tour du monde d’un an revient à 14 500 €, comment financer son voyage tout en se faisant plaisir ? Voici tous les trucs et astuces !

  1. Économiser

Pour les plus courageux qui ont réussi à trouver un petit boulot à côté des études, gardez vos économies. C’est largement possible d’économiser, en faisant attention et en essayant de ne pas céder à la tentation tous les jours. Limitez vos sorties, prenez une collocation et profitez des promos pour refaire votre garde-robe.

  1. Créer une cagnotte en ligne

Il existe de nombreux sites de crowdfunding tels que kisskissbankbank.com ou ulule.com par exemple. Ils proposent généralement des contreparties symboliques en échange de ces dons. Plusieurs projets de tour du monde ont déjà été financés de cette façon.

  1. Continuer à travailler

Pour ne pas voir vos fonds fondre comme neige au soleil. Le meilleur conseil est de continuer à travailler pendant votre voyage. Le mieux est d’avoir de l’expérience dans votre domaine de prédilection avant le départ. Travailler pendant le voyage vous permettra de ne pas angoisser par la perte d’argent.

  1. Le Permis Vacances Travail (PVT)

Certains pays ont signé un accord avec la France permettant aux jeunes de voyager en étant autorisés à travailler pendant une durée d’un an maximum : l’Argentine, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, le Japon, la Nouvelle-Zélande et Singapour.

Conditions :

Avoir entre 18 et 30 ans (sauf au Canada, 35 ans et Singapour, 25 ans)

  1. Le Wwoofing

Le WWOOF (World-Wide Opportunities on Organic Farms) est un réseau mondial de fermes bio. Il ne permet donc pas de gagner d’argent mais d’économiser les frais de logement et de nourriture pendant un moment en s’intégrant à la vie du pays.

  1. Travailler dans des auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse ont souvent besoin d’aide pour le ménage ou l’accueil. Vous pourriez avoir une chambre en échange de vos services.

  1. Louer son logement

Si vous êtes propriétaires, louer votre logement peut vous procurer une source de revenus pendant votre voyage.

  1. Réductions commerciales 

Rien ne vous empêche de demander une réduction sur le volume d’achat de votre matériel. L’intérêt est double car ils assurent une vente conséquente leur permettant de consentir une remise et vous, vous économisez.

  1. Les bourses de voyage

Une bourse de voyage provient souvent soit d’un organisme d’état ou de région, soit d’associations à but non lucratif, ou du domaine du privé. Les bourses de voyage sont des soutiens financiers accordés à des voyageurs porteurs de projets.

Ces bourses sont très difficiles d’accès. La concurrence est rude entre des milliers de personnes qui souhaitent la même chose que vous. Il est donc indispensable que vous ayez un réel projet, et une bonne structure pour convaincre.

  • L’idée

Il vous faut une idée la plus originale, et qui se différencie le plus de ce que proposeront les autres étudiants. Le projet peut être culturel, documentaire, sportif, scientifique, humanitaire le but étant de découvrir et de récupérer des informations sur une culture.

Il faut que vous ayez les compétences pour réaliser votre projet, que vous ayez de l’expérience dans ce domaine. Essayez donc au maximum d’ajouter des projet que vous avez préalablement réalisé afin de convaincre et de rassurer le jury.

  • L’itinéraire

Il vous faudra aussi énumérer les types de transport que vous comptez utiliser. Ainsi que les différents logements dans lesquels vous comptez habiter durant votre périple.

  • Le matériel et les équipements nécessaires

Faites un inventaire du matériel que vous avez déjà et du matériel dont vous avez besoin. D’autant plus que certaines marques préfèrent fournir du matériel plutôt que du numéraire.

  • Le budget

Il vous faudra ensuite effectuer un budget prévisionnel pour l’ensemble du projet. Moins le budget sera élevé, plus votre dossier aura des chances d’être validé bien sûr. Il faudra faire une évaluation globale par catégorie de ce que vous coûtera le périple.

  • Les formalités administratives

Il vous faudra également un passeport valise, un visa, vos dossiers. Les contacts dans les ambassades vous seront aussi très utiles pour mener à bien le projet.

  • Promotion

Et enfin, une partie très importante, réaliser un projet de communication pour expliquer comment vous comptez promouvoir votre projet. Par quels médias (traditionnels et/ou modernes), quelles expositions, projections, salons etc.

Voici quelques exemples d’organisme auxquels vous pouvez postuler pour une bourse de voyage par ordre de date limite d’acceptation des dossiers :

Zellidja

Dotation : 900€

Entre 16 et 30 ans

Site web : www.zellidja.com

Bourses expé

Dotations : jusqu’à 20000€ répartis sur 5 projets

À partir de 18 ans

Site web : www.bourses-expe.com

Paris Jeunes Aventure de la Mairie de Paris

Dotation : 760 à 7600€

Réservée aux jeunes parisiens de 16 à 30 ans

Site web : www.jeunes.paris.fr

Bourse instinct du voyageur – Wimdu

Dotation : 1000€

À partir de 18 ans

Site web : www.instinct-voyageur.fr

Association La tente

À partir de 18 ans

Dotations : de 500 à 1500€

Site web : www.la-tente-aventure.org

La guilde

Dotations : 1500 à 4000€

À partir de 18 ans

Limite d’inscription : –

Site web : www.la-guilde.org

  1. Prendre un crédit

Et enfin, si rien de tout ça ne fonctionne, vous pouvez toujours essayez de prendre un crédit pour financer votre voyage. Mais espérons que cette solution ne se présentera à vous qu’en dernier recours !

Bon voyage !

Partager ce billet